The Yokoblog : Les chinoiseries d'une scientific, girly, working mother...

Les petits tout et les petits riens de Yoko...

11 juillet 2016

Un mini swap Japon

Une petit swap qui devait loger dans une enveloppe... Comme une envie d'origami (le papier est idéalement léger pour être transporté) et comme en ce moment, je suis très "grues"...

J'ai fait deux mini boucles d'oreille avec une perle...

IMG_2164

J'ai rajouté une guirlande...

IMG_2169

Et puis un petit tampon cocotte.

IMG_2170

Le tout était emballé dans du journal japonais et pesait à peine plus de 20 grammes.

Et voilà ! J'attends désormais mon enveloppe à moi...

 

 

 

 

Posté par Yokoflo à 16:43 - Bidouillages et Compagnie - Commentaires [3] - Permalien [#]

06 juillet 2016

Le petit monstre daruma de mon petit volcan

Un échange créatif enfant sur le thème des petits monstres réalisés selon le tuto de Courtney Diaz... Oui mais voilà, c'est à une adulte que mon petit volcan devait envoyer sa création et il a fallu trouver une idée qui puisse convenir.

13260785_134326553644676_1221710120_n

crédit

Les petits monstres sont découpés dans du carton sur lequel on colle des bouts de papier. Il faut ensuite dessiner une tête que l'on colle sur le monstre recouvert. Ils ont des formes simplissimes. Easy... Je me suis souvenue des "daruma" rencontrés au Japon, ces petites figurines sur lesquelles on colorie un oeil  en faisant un voeu puis le second quand il se réalise... Et je me suis dit que la forme arrondie des daruma était parfaite pour faire une version du petit monstre spéciale "adulte", sur un marque-page par exemple.

Un journal japonais a servi de base pour les morceaux de papier scrap. Mon fils a peint le tout en rouge. J'avoue, j'ai dessiné la tête que mon fiston a collée. Pour le fond, nous avons utilisé un tampon fait maison (sur une idée de Ciloubidouille) et ensuite, les explications ont été écrites (laborieusement) et l'on a rajouté des flêches pour faire plus joli.

Et voilà ce que ça a donné... Je trouve le résultat très réussi.

IMG_2161

Et vous, alors, que pensez-vous de cette idée et de la déclinaison de ces petits monstres ? 

Posté par Yokoflo à 16:27 - Bidouillages et Compagnie - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 février 2016

Les sept péchés capitaux - swap

P1020805_s

J'ai participé à un swap "Les sept péchés capitaux", où, pour 30 euros, nous devions illustrer chacun des thèmes en fonction des goûts de la personne à qui on devait envoyer son colis...

Je partage mes trouvailles et réalisations...

P1020789_s - Copie 

Pour la gourmandise, ce fut facile, cette personne préférant le "fait maison" à l'industriel et adorant le pain d'épices. C'est donc un pain d'épices (à ma façon) que j'ai glissé dans le colis. (on ne dira pas que j'ai dû le recommencer pour qu'il soit présentable, le premier s'étant effondré sur lui-même).

P1020790_s - Copie

Pour la paresse, j'ai choisi trois paires de chaussettes pour rester au chaud et de la crème pour les mains à l'arnica de chez Yves Rocher pour se dorloter.

P1020792_s - Copie

Pour l'avarice, nous devions réfléchir à ce que notre swappée aimait bien accumuler... Comme elle adore le thé et les mugs, j'ai rajouté du thé parfumé à la réglisse et un mug "japonisant" [collection actuelle de Monoprix] à sa collection déjà grande.

P1020795_s - Copie

Pour la colère, nous étions guidées. Un polar ferait l'affaire. J'ai soigneusement choisi celui-ci qui a des critiques dithyrambiques sur Amazon. Il semble sanglant à souhait, parfait pour passer sa colère.

P1020797_s

La luxure semblait un thème un peu délicat quand on n'est pas "intime" avec sa swappée. Pourtant, j'ai très vite jeté mon dévolu sur cet outil de massage de crâne qui permet de se laisser aller à la volupté et la luxure. A défaut de stupre...

P1020799_s

Pour l'envie, il fallait piocher dans la whish list de sa swappée : une cuillère à pâtisserie en silicone et une perforatrice "étoile", toujours utile pour les petits bricolage, rentraient parfaitement dans le budget...

P1020802_s

Enfin, l'orgueil devait se caractériser par un kit pour que notre swappée réalise un objet fait-main et puisse se vanter de l'avoir fait elle-même. J'ai pas mal hésité car ma swappée est touche à tout et bricole fort bien. J'ai fini par choisir de lui faire réaliser deux "bracelets celtiques" , un pour elle et un autre pour son amoureux. Le kit contient un gros cordon en cuir et tout le nécessaire pour réaliser ces bracelets, avec un tuto "fait maison"

Le budget a été parfaitement respecté avec ce colis et tout a été soigneusement choisi. Vous aurait-il plu ? Quoi qu'il en soit, je me suis bien amusée à le réaliser et j'ai passé beaucoup de temps sur le sujet en ce début d'année.

[billet très différé car mon colis a mis 3 semaines à arriver - inutile de préciser que pour le pain d'épices, c'était vraiment limite !]

Posté par Yokoflo à 10:04 - Bric-à-Brac - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 janvier 2016

Animal de légende

Tel était le sujet de l'échange d'ATC d'avant les vacances. Et cette fois-ci, mes deux aînés ont aussi participé. Voici donc les créations familiales...

IMG_1589

Celle de mon aîné est partie chez Zélie...

IMG_1591

Celle de mon cadet est partie chez Camille.

IMG_1593

Et voici la mienne !

Posté par Yokoflo à 07:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2015

Le deuxième quart du calendrier

Voilà la suite du contenu du calendrier de l'Avent de cette année, celui que j'ai offert et celui que j'ai reçu, avec les thèmes suivants :

  • Pour les petits et les grands
  • Coller, scotcher, emballer
  • Bons baisers de Fort de France
  • Des fils, des fils, des fils
  • Préparatifs en musique
  • Sur ma liste au Père Noël

novembre 2015

Anne a reçu des tampons, de quoi faire des jolis paquets rouges et blancs, du papier pour ses cartes de voeux, un kit de broderie petit chaperon rouge, un tampon métronome, des cercles découpés dans des partitions et un kit pour bracelet en liberty avec une breloque note et enfin, de quoi faire un sac pour ses courses...

Décembre20152

Et moi, je peux m'amuser comme les petits avec des accessoires Photoboots, j'ai des paperdolls à monter avec les enfants, une jolie couronne décorative, des gants en laine rebrodés de flocons, une compilation de chants de Noël et un livre policier...

On est déjà à mi-avent... Ca file ! Et je suis loin d'être prête pour Noël moi !

Posté par Yokoflo à 07:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 décembre 2015

Créations de la semaine

Enfin, plutôt des créations envoyées cette semaine, parce que je n'ai guère eu le temps de "bricoler"... mais j'ai fini la Saison 4 de Homeland. Il fallait choisir !

Un tag "Rennes des neiges"

P1020226

Une ATC "cirque"

P1020227

et un tampon "colombe origami"...

P1020229

P1020230

P1020231

Posté par Yokoflo à 10:42 - Bidouillages et Compagnie - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2015

Le premier quart du calendrier

Je voulais partager avec vous le contenu du calendrier de l'Avent de cette année, celui que j'ai offert et celui que j'ai reçu, avec les thèmes suivants :

  • Sur ma liste au Père Noël
  • Petits papiers
  • Comme ça brille
  • Pour tout noter et ne rien oublier
  • Chauds les marrons
  • Miam, c'est bon

Et donc voilà ce qu'Anne a reçu :

novembre 2015

 

Des coupons de tissus, un plioir et de petits papiers origami pour les bijoux, une lampe infrarouge (pour le géocaching) et des embellissement étoilés, un carnet Moleskine à broder d'un renard origami, une bouillotte sèche en liberty remplie de graines de lin et un kit à cookies tout prêt à être utilisé.

Décembre20151

 

Et moi j'ai reçu une kokeshi Kimmidoll pour compléter ma collection (elle a un costume de Père Noël tout mignon en plus, à la manière du Mannekenpis), un exemplaire de Paper, un journal anglais autour du papier, un chiffon magique pour tout nettoyer et faire briller, un petit carnet customisé aux couleurs de Noël avec un style, de la farine de châtaigne et de la vergeoise pour faire de bon sablés et une plaquette de chocolat à 85%.

Sympathique tout ça, non ? Merci Fraisounette !

Posté par Yokoflo à 07:57 - Bidouillages et Compagnie - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2015

Calendrier(s) de l'Avent

Cette année, j'ai préparé et reçu un calendrier de l'Avent pour un swap. J'en ai fait un pour les enfants aussi. Voilà à quoi tout cela ressemble...

P1020005_s

Celui que j'ai fait, dans des contenants plats, accrochés à un cintre décoratif.
Il est parti chez Anne.

P1010959_s

P1010964_s

Celui que j'ai prévu pour les enfants, avec des bricoles dedans,
dans le même type de contenant et accroché à un cintre aussi
(quand je tiens une idée, je m'entête !)...

P1010966_s

P1020002_s

Et enfin celui que j'ai reçu de Fraisounette, joliment emballé,
que j'ai mis dans un sac Orla Kiély tout à fait dans les tons...

P1020004_s

Maintenant, vivement demain pour commencer à ouvrir le premier paquet !

Posté par Yokoflo à 07:59 - Bidouillages et Compagnie - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 octobre 2015

Swap Cluedo d'Halloween

Comme l'an dernier, il fallait écrire une énigme à résoudre grâce au contenu du colis du swap. Cette année, l'énigme est moins alambiquée et sans doute plus simple à résoudre...

Vous voulez essayer ?

P10103708S

Swap Cluedo par Yoko©

Ouvrir le paquet numéro 1 pour se mettre dans l’ambiance ! 

P1010357_s

 

Quand Melle Rose, Mme Leblanc, Mme le professeur Violet, la veuve du Colonel Moutarde, et Mme Pervenche reçurent une invitation pour le goûter Créathé très prisé de Mme Lenoir, elles furent, chacune de leur côté, très surprises car elles ne s’attendaient pas à ce que Mme Lenoir s’intéresse à elles en particulier. C’était en effet de petites créatrices, utilisant leur temps libre pour réaliser de petits bijoux fantaisie d’inspiration japonaise en utilisant des techniques ancestrales comme le kumihimo, l’origami ou le kirigami, bijoux qu’elles vendaient sur Etsy. Cela leur permettait tout juste de racheter leurs fournitures sans perte. Les participantes à ces goûters Créathé étaient en général des célébrités et on était plutôt habitué à y retrouver Adeline Klam ou Fifi Mandirac… Le rendez-vous était fixé à 16H30 le vendredi d’Halloween et il était demandé d’emporter son matériel avec soi. Flattées d’avoir été choisies, pas une ne déclina l’invitation.

A l’arrivée, thé parfumé, biscuits appétissants, musique d’ambiance les attendaient. Olive,  la fille de Mme Lenoir était aussi là et aidait la maîtresse de maison à mettre ses convives à l’aise. La table du salon en bois ancien avait été protégée. Chacune, Olive y compris, s’assit à la place qui était indiquée par de jolies étiquettes. Mme Lenoir baissa la musique, remercia chacune personnellement et commença a expliquer pourquoi ce goûter Créathé était un peu spécial : « Mesdames, mesdemoiselles, vous vous demandez certainement pourquoi je vous ai invitées, vous, aujourd’hui, alors que jusqu’à présent, mes goûters étaient plutôt réservés à des créatrices de renom que vous n’êtes pas encore. Sachez que j’ai visité vos petites boutiques Etsy et que j’y ai vu de très belles choses, vous avez du talent ! L’une d’entre vous, cependant, est une voleuse : j’ai retrouvé dans sa boutique la copie exacte d’une de mes créations, dont l’idée originale et brevetée avait été vendue à un grand bijoutier qui voulait la reproduire en or et diamant et qui a bien entendu annulé le contrat quand il a su que des copies circulaient déjà. J’ai perdu beaucoup d’argent dans cette histoire. Quand la voleuse s’est aperçu que l’objet copié suscitait l’attention, elle l’a retiré rapidement de la boutique dont je n’avais malheureusement pas retenu le nom. Cependant, vos cinq boutiques étaient encore en mémoire dans l’historique de ma navigation, je sais donc que c’est l’une d’entre vous qui m’a spoliée. Je vous ai donc rassemblées aujourd’hui pour faire toute la lumière sur cette affaire. Je vais vous demander de réaliser un bijou. En vous observant créer, en étudiant votre comportement, je pense que j’arriverai à découvrir laquelle d’entre vous a volé mon idée. Je la livrerai ensuite à la police pour qu’elle réponde de son plagiat et me verse des dommages et intérêts».

Les convives se taisaient, abasourdies de comprendre comment et pourquoi elles avaient été choisies pour ce Créathé. Certaines sirotaient leur thé, d’autres ordonnaient soigneusement leurs affaires sur la table, toutes cherchaient à se donner une contenance. Le petit goûter sympathique tournait au cauchemar. Les pensées allaient bon train. La tension était palpable ! La coupable se demandait ce qui risquait de la trahir, les autres angoissaient à l’idée de se transformer en faux coupable et de se retrouver par erreur accusée de ce plagiat et interrogée par la police.

 « Vous allez donc avoir trente minutes pour réaliser une parure d’Halloween avec le matériel que vous avez apporté. Ce ne sera pas très long, mais devrait suffire. Olive restera avec vous, je vous observerai à distance.» Chacune avait devant elle son matériel : pinces, breloques, fils, papier, colle, verni. Ce qui était intéressant c’est que la personnalité de chacune était clairement perceptible rien qu’en détaillant ce qui s’étalait devant elle. On remarquait que Melle Rose aimait les fleurs, tout ou presque de sont matériel était fleuri ! Mme Pervenche, elle, avait surtout des tons bleus et devait apprécier cette couleur. Même sa pince coupante était assortie ! Mme Violet, le professeur, avait une règle, des craies et du papier millimétré dans son matériel qui traduisait son métier principal. Mme Moutarde voyait la vie plutôt en noir après son veuvage. Les affaires de Mme Leblanc étaient déclinées en couleurs très pâles, proches du blanc.  Même Olive avait devant elle des motifs provençaux dont certains jaunes avec des olives vertes dessinés dessus ! Mme Lenoir posa au centre de la table, visible de toutes, un gros compte à rebours fixé à 30 et, sans plus attendre, appuya sur le bouton marquant le début du décompte. Les six femmes se mirent au travail : certaines commencèrent à dessiner ce qui leur venait à l’esprit, d’autres étaient visiblement en panique et cherchaient l’inspiration, d’autres enfin attaquèrent directement leur création, les mains tremblantes et moites… Mme Lenoir quitta alors le salon en les laissant seules avec Olive.

Les créatrices jetaient des coups d’œil au grand miroir au-dessus de la cheminée et à la caméra de surveillance qui clignotait en rouge, près de la fenêtre, convaincues que c’était par là que Mme Lenoir les observait sans être vue. Très vite, Mme Leblanc dût s’absenter et aller aux toilettes, elle avait bu trop de thé ! Melle Rose la suivit, elle voulait observer de plus près la pièce qui devait se trouver derrière le miroir. Les deux femmes revinrent et le travail continua en silence. Mme Violet, par un geste trop brusque de ses mains qui tremblaient, renversa sa tasse de thé sur la table et demanda la direction de la cuisine pour aller y chercher une éponge pour réparer ses dégâts. Olive lui indiqua le chemin et alla par la même occasion chercher une paire de ciseaux qu’elle avait dans sa chambre et dont elle avait besoin. Le temps passait, les bijoux étaient presque finis, les femmes se jetaient des regards furtifs, la tension montait. Soudain, Mme Pervenche se leva brusquement et quitta la pièce en claquant la porte comme pour se désolidariser de cette ambiance trop lourde et respirer un peu. Mme Moutarde, qui avait fini sa parure, prit un cookie et partit essayer de la réconforter. Toutes deux revinrent, Mme Pervenche semblant calmée. Les trente minutes étaient écoulées. Le compte à rebours sonna, une sonnerie stridente qui vrillait les tympans. Une sonnerie que personne n’arrêta et que toutes supportèrent jusqu’à ce que la minute se termine et mette fin à leur supplice. Personne n’osait plus se lever. Tout le monde se regardait, s’observait, se jugeait. Après ce qui sembla une éternité, Olive se leva enfin en disant, « je vais chercher ma mère, je ne comprends pas ce qu’elle fabrique». Peu après, on entendit un grand cri. « Mon Dieu, non, Maman ! ».

Toutes accoururent et découvrirent Mme Lenoir, visiblement morte, allongée par terre.

Ouvrir le paquet numéro 2 pour découvrir la pièce où se trouve Mme Lenoir*.

P1010359_s

*Sans le livre sous la main, ce sera un peu compliqué de retrouver la pièce. Un indice de taille

 

Près de Mme Lenoir, on ramassa quelques indices couverts d’empreintes digitales que dans sa précipitation, l’assassin avait laissé échapper. Il fut donc facile à la police d’arrêter la coupable ! Le témoignage des autres convives était accablant et expliqua l’origine de ce crime odieux : la coupable n’avait pas les moyens de répondre de son vol en dédommageant la victime et dans un moment de folie, s’était persuadée que s’en débarrasser réglerait son problème ! Quel égarement !

Ouvrir le paquet numéro 3 pour découvrir qui est l’assassin grâce aux indices récoltés.

P1010360_s

P1010362_s

 

L’arme du crime fut plus difficile à trouver. Elle se fondait complètement avec le décor et ce n’est qu’après l’autopsie que la police put enfin mettre la main dessus, quand on sut exactement comment Mme Lenoir était morte.

Ouvrir le paquet numéro 4 pour découvrir l’arme du crime.

P10103668_s

Alors, cette énigme est-elle résolue ? Est-ce clair ? Dans quelle pièce a été tuée Mme Lenoir ? Par qui ? Comment ?

P1010353_s

 Avez vous besoin que je lève le voile sur la solution ou elle est trop simple ?

 

Posté par Yokoflo à 15:39 - Bric-à-Brac - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 septembre 2015

Des petits pliages d'écolier

Tel était le thème de cet échange origami...

P1010054

J'ai fabriqué des boucles d'oreilles moulin, une broche, une pince et un aimant "crayons".

Posté par Yokoflo à 07:39 - Bidouillages et Compagnie - Commentaires [0] - Permalien [#]